Savez-vous ce qui bloque réellement les personnes à créer leur chaine YouTube ? Ce n’est pas de trouver le temps, ce n’est pas de devenir public, ce n’est pas de trouver des idées… C’est de passer à l’action pour réaliser sa toute première vidéo sur YouTube. Voyons dans cet article les questions que se posent généralement les personnes qui hésitent encore à se lancer…

1. Comment être à l’aise en vidéo ?

Il faut relativiser : vous n’êtes pas face à un public de 1000 personnes qui vous écoutent attentivement en direct. Vous êtes tout simplement devant un objet qui n’est plus ni moins qu’une caméra et qui ne vous juge pas et ne rigole pas si vous bafouillez. Quand vous allez poster la vidéo, vous ne savez même pas par avance si elle va faire 2 ou 20 000 vues. Rien ne sert alors de se mettre cette pression dès le départ.

J’ai peur de la critique, comment faire ?

Si c’est votre première vidéo et que vous voulez faire quelques vues tout de même, ne faites pas l’erreur d’aller publier votre vidéo sur votre compte privé Facebook. En effet, les gens vous connaissent et vont d’abord vous regardez vous, la façon dont vous vous exprimez, la façon dont vous abordez le sujet et même sans le vouloir, ils vont vous juger. Vous risquerez d’être très vite arrêté dans votre élan, car vous serez découragé par les critiques.

Il faut laisser le référencement YouTube se faire et attendre ses véritables abonnés intéressés par votre thématique qui se concentreront eux sur le contenu, plutôt que la forme. Une astuce à faire comme il s’agit de votre première vidéo YouTube c’est de publier votre vidéo dans les groupes Facebook de votre thématique pour récolter vos premiers abonnés qualifiés.

Avec quel matériel commencer ?

Si vous souhaitez faire un travail sérieux sur YouTube et publier régulièrement, achetez du matériel de qualité directement. Vous allez ainsi commencer fort, avec de la qualité, et vos abonnés vont savoir que les prochaines vidéos qui arriveront seront aussi agréables à regarder et à écouter, surtout en 2020.

Beaucoup utilisent le Canon GT7X ou alors un reflex NIKON D3200, et pour le son, le traditionnel Audiotechnica ATR3350. Il n’y aura plus qu’à personnaliser votre propre décor pour le fond de vos vidéos à votre image.

Quel sujet aborder pour sa première vidéo ?

Faites tout simplement une vidéo qui vous passionne et vous tient à cœur. Ainsi, en plus de la qualité vidéo, vous allez accrocher sur le fond votre audience grâce à votre passion. Pour que ce soit plus simple, commencez cette première vidéo avec le sujet dont vous maitriser le plus par rapport à votre thématique.

Comment devenir bon en vidéo ?

Pas de secret ici : c’est la pratique ! J’étais la personne la plus timide au monde, et pourtant, je me suis entrainée. Vous allez même finir par prendre beaucoup de plaisir à sortir de votre zone de confort en voyant la merveilleuse aide que vous allez apporter à votre communauté !

Conclusion

Le SEO YouTube n’est PAS simple, mais il est pour l’instant bien plus facile à dompter que la SEO pour les moteurs de recherche.

Si vous suivez les quatre astuces mentionnées dans ce post qui sont toutes extrêmement pratiques à mettre en place, je vous garantis que vous aurez de plus grandes chances de vous positionner en 1ère page de YouTube et Google.

Et vous, avez-vous d’autres astuces de SEO YouTube pour obtenir un meilleur référencement sur YouTube ? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaires.

Créer une chaine YouTube est assez facile. Publier sa première vidéo n’est pas si compliqué non plus. Ce qui l’est, c’est de garder ses abonnés fidèles à sa chaine YouTube. Vous l’avez peut-être remarqué, la plupart des chaines YouTube ont un nombre de vues par vidéo bien inférieur à leur nombre d’abonnés. La raison ? Un manque de stratégies qui a pour conséquence un manque d’intérêt de leurs abonnés

Si nous avons généré autant d’abonnés en peu de temps, c’est en observant et en analysant ce qui plaît aux personnes sur YouTube et qui sera forcément différent d’un abonné sur Instagram par exemple. Cependant, le plus important n’est en réalité pas votre nombre d’abonnés au total, mais le nombre de vues en moyenne par vidéo. Voyons ensemble en détail 7 astuces à appliquer pour fidéliser votre audience sur YouTube

1. Demandez à son audience de s’abonner

C’est une astuce toute bête ici, mais qui a beaucoup d’importance. Les personnes qui arrivent pour la première fois sur votre vidéo vont regarder votre contenu, mais ne vont pas forcément penser à s’abonner pour plusieurs raisons :

  • Ils sont concentrés dans votre contenu ;
  • Ils pensent retrouver facilement votre chaine s’ils en ont besoin ;
  • Ils n’ont besoin que de l’information traitée par cette vidéo à l’instant présent.

En leur rappelant de s’abonner au début de la vidéo, vous allez augmenter significativement votre nombre d’abonnés (testé et approuvé).

La petite astuce : commencez par présenter le sujet de la vidéo, puis demandez-leur tout de suite après de s’abonner si ce n’est pas encore fait. Lancez ensuite votre vidéo avec un titre et un fond sonore. Ainsi, pendant ce temps, la personne qui regarde votre vidéo n’aura qu’une seule action à faire : s’abonner.

2. Faire du « Storytelling »

Les personnes adorent que vous leur racontiez des histoires. Attention, pas des histoires entièrement fictives telles que les plus grands scénarios d’Hollywood… des histoires qui vous sont propres !

Par exemple, si vous traitez d’un sujet sur la recherche de clients, racontez-leur des anecdotes quand vous avez commencé à rechercher les vôtres. Ainsi, votre audience va se sentir plus proche de vous, vous écouter jusqu’à la fin et davantage vous faire confiance.

Une histoire fictive sous forme de série. Ainsi, dans l’épisode 1 par exemple, je raconte l’histoire d’Emma, une jeune femme qui souhaite quitter son boulot pour lancer son propre business sur internet dans le domaine du dessin. J’invente chaque histoire que j’écris entièrement et que j’illustre avec des extraits de vidéos, des bruits de fond et de la musique. À la fin de chaque vidéo, je prends le temps d’expliquer sous forme d’atelier les concepts pour les personnes qui veulent aller plus loin. Ainsi, mes abonnés se reconnaissent dans l’histoire, s’identifient au personnage et veulent connaitre la fin, d’épisode en épisode.

3. Finir chaque vidéo par du suspens

Un concept tiré directement de la télévision, mais pourquoi s’en priver si cela fonctionne ? Après tout, YouTube n’est pas si éloigné de la télé. Cependant, vous n’êtes pas obligé de faire de même. Vous pouvez par exemple construire une phrase toute simple en disant « Et c’est ce qui arrive quand on ne demande pas les adresses email sur un site internet, vous devenez alors… fin de la vidéo, vous saurez la suite dans la prochaine vidéo » .

Le cerveau humain déteste une chose inachevée. Il a besoin de connaitre la suite. Un exemple très simple : lorsque vous racontez une histoire qui vous est arrivée à un ami, vous pouvez être certain(e) que la prochaine fois que vous verrez cet ami, il vous demandera ce qui en est pour votre problème.

Usez alors de cette technique dans vos vidéos YouTube et vos abonnés reviendront.

4. Annoncer ce que l’on verra dans la prochaine vidéo

Rien de tel pour donner envie aux personnes de venir revoir vos vidéos et d’y annoncer ce que vous allez aborder comme thème dans la prochaine vidéo. Par exemple, vous parlez de la façon de créer une écharpe en laine et expliquez à la fin que dans la prochaine vous verrez ensemble comment créer le bonnet assortit à l’écharpe.

5. Jouer sur les émotions

Les abonnés sur YouTube sont surtout présents sur cette plateforme pour du divertissement, mais aussi pour apprendre… Mais pas de n’importe quelle manière : apprendre avec des émotions que ce soit par le rire qu’avec le cœur. Par exemple, vous pouvez utiliser des métaphores très extrêmes qui marqueront votre audience pour leur faire retenir un concept. Il s’agit là d’un principe de base pour retenir une information : intégrer les émotions. C’est ce que font notamment les chaines YouTube de vulgarisation : ils n’hésitent pas à utiliser de petites scènes drôles pour donner envie à leurs abonnés d’apprendre avec cette personne.

Créer des vidéos sur YouTube ne doit pas être trop « scolaire » en donnant de l’information brute. Il faut être authentique et donner de votre personne.

6. Faire des vidéos que les abonnés réclament

Si vous avez déjà une chaine YouTube, vous avez sans doute remarqué que vous avez de temps en temps des commentaires sous vos vidéos comme « Superbe vidéo ! Pourrais-tu faire une vidéo sur…. »

Au départ, on ne prête pas forcément attention à ce genre de commentaires et pourtant, c’est une erreur ! Par exemple, sur ma chaine web étudiant, on me réclamait beaucoup de faire une vidéo sur la prise de notes. Je me disais que c’était un sujet trop particulier, et pourtant beaucoup d’autres personnes me l’ont également réclamé. J’ai fini par créer cette vidéo et elle fait aujourd’hui partie de mes vidéos les plus populaires sur ma chaine. Donnez ce que veut votre audience : vous allez ainsi leur faire plaisir, mieux les connaitre et bien entendu améliorer leur fidélité à regarder toutes vos vidéos.

Se créer un univers

Des chaines YouTube, il en existe des milliers. Ce qui fait la différence, c’est justement la différence, le fait de ne pas être une énième copie. Voici quelques astuces pour vous créer votre univers :

Avoir votre propre style de miniature (avec un code couleur, une façon d’écrire vos titres, la police d’écriture) ;
Avoir votre propre vocabulaire (il y a peut-être des expressions dont vous usez souvent dans la vraie vie, vous pouvez alors reprendre naturellement ces expressions également en vidéo) ;
Avoir votre propre décor de vidéo (sombre, clair, des couleurs spécifiques, un univers féminin, un grand poster, une citation au mur).

Vous avez une chaîne YouTube et vous y publiez des vidéos régulièrement ? Le temps que vous passez à créer vos vidéos n’est pas important. Si vous ne faites pas la promotion de vos vidéos et de votre chaîne YouTube, votre travail ne sera jamais vu par la majorité de votre audience cible. Mais avec un peu de discipline, vous pouvez déjà donner un boost de visibilité à vos vidéos. Les astuces que je vais vous donner fonctionnent pour la plupart des audiences que vous voulez toucher…

1. Choisir un bon titre vidéo Youtube

Oui… Il faut y penser pour le référencement naturel. Il faut aussi que le titre d’une vidéo YouTube représente un concept que l’on puisse partager, que l’on puisse se souvenir et que l’on a envie de voir.

Voici quelques astuces pour écrire un titre de vidéo YouTube efficace (vous pouvez bien sûr n’utiliser que quelques-uns d’entre eux dans votre titre) :

  • Garder le titre court ;
  • Ajouter l’année (Ex : meilleures vidéos YouTube 2017) ;
  • Inclure des mots-clés dans le début du titre ;
  • Utiliser des mots puissants de type « putaclic » (Ex : Meilleur, Fantastique, Étonnant, etc.) ;
  • Utiliser des mots qui déclenchent l’émotion (Ex : Rageant, Censuré, etc.).

2. Utilisez les Tags des vidéos Youtube

Une des plus grosses erreurs qui empêchent une chaîne YouTube de grandir, c’est la mauvaise utilisation des tags youtube.

Voici quelques astuces pour vos tags vidéo :

  • Utiliser son propre nom en tant que tag. Ex : « votrechaineyoutube ». (Cela permet de faire apparaître plus de vos vidéos dans les vidéos suggérés) ;
  • Utiliser le mot-clé principal de sa vidéo en tant que tag ;
  • Utiliser les variations de votre mot-clé fournies par les recherches auto-complétées (ce qui apparait quand vous tapez un mot-clé dans la barre de recherche YouTube) ;
  • Utiliser les mêmes tags que les vidéos qui ressemblent à la vôtre et qui sont déjà bien positionnés.

3. Créer des miniatures Youtube uniques

Vos miniatures YouTube permettent de vous créer un style unique, immédiatement reconnaissable.

Voici quelques conseils pour votre miniature YouTube :

  • Faire des miniatures YouTube d’une résolution de 1280px x 720px ;
  • Choisir un format d’image de type .JPG, .GIF, .BMP, or .PNG (attention, YouTube limite la taille d’une image à 2mo).

Il y a quelques petites astuces que vous pouvez appliquer pour donner un aspect plus « chaine » à votre chaine YouTube :

  • Créer une petite intro YouTube : une petite séquence d’intro de 3 ou 5 secondes permet de mettre dans l’ambiance émotionnelle de votre chaine ;
  • Une vidéo de fin : Montrer des vidéos en relation avec celle que l’audience vient de voir, ou pour en avoir plus par rapport à ce qu’elle vient de voir. La fin peut aussi éventuellement être utilisée pour demander de s’inscrire à votre chaine ou à vos réseaux sociaux.

4. Partager ses vidéos Youtube sur les réseaux sociaux

Partager sur les réseaux sociaux, vous connaissez, on ne va pas y revenir. Si votre vidéo est bonne, bien faite, si elle touche votre audience cible, elle sera partagée.

Par contre, ceci est important : partagez toujours vos vidéos le même jour de la semaine, et à la même heure (cela permet de créer une habitude et un désir de voir vos nouvelles vidéos, comme pour l’addiction d’une série TV qui va passer à un jour précis chaque semaine).

5. Commencez un blog ou un site autour de votre chaine Youtube

Il est toujours intéressant d’avoir un site où vous pouvez lister et intégrer tout le contenu que vous avez créé sur une page… De cette manière, les gens peuvent y passer du temps et regarder toutes vos vidéos à la suite (ce qui va bien sûr booster le positionnement de vos vidéos).

7. Créer une playlist ou ajoutez votre vidéo à une playlist existante

Une playlist YouTube est une bonne façon de gagner des vues vers vos vidéos existantes. Quand vous uploadez une vidéo, envoyez-la dans une playlist (avec vos vidéos, ou même celles des autres, cela vous amènera aussi des vues supplémentaires si quelqu’un tombe sur vous depuis une playlist).

Si vous n’avez encore jamais créé de playlist YouTube, voici quelques astuces :

  1. Donnez un nom de playlist qui a du sens en y incluant un mot-clé. Ex : « Les plus beaux buts de 2017 « , ici le mot-clé est plus beau but, et de 2017 suppose un concept, de la valeur ajoutée à votre playlist ;
  2. Ajoutez une description à vos playlists avec plein de mots-clés ;
  3. Associez une vidéo à plusieurs playlists.

Les playlists apparaissent aussi dans les recherches sur YouTube. Pensez aussi à ce que vont taper vos internautes, par exemple : « playlist chanson française », ou quelque chose de moins évident comme : « les youtubeurs les plus drôles ».

Évidemment, vous vous incluez dedans parce que vous êtes malin, ou alors vous demandez à vos amis de le faire sur leur propre compte 😉

8. Utilisez des incitations à l’action

La meilleure façon de faire agir quelqu’un n’est pas de lui demander quelque chose, c’est pour cela que je parle d’incitation et non d’appels à l’action. Ne demandez pas à votre public de vous embrasser et de communier avec vous. Montrez dans vos vidéos des éléments attractifs qui donneront envie de le faire sans que vous ailliez à demander quoi que ce soit. Vous pouvez aussi utiliser l’approche négative qui fonctionne parfois. Dites à vos viewers de ne surtout pas s’abonner ou de ne pas partager vos vidéos, cela titillera leur imagination et ils s’abonneront par provocation.

9. Faites participer des Youtubeurs Influents de votre domaine

C’est le moyen le plus rapide pour être connu. J’ai déjà vu des gens passer de 50 à 3000 abonnés en 5 heures juste parce qu’ils avaient fait une vidéo avec un youtubeur influent.

10. Suivre les conseils pour les créateurs Youtube

On n’y pense pas forcement, pourtant, c’est un outil très riche et utile. Vous y découvrirez plein de bons conseils qui ont fonctionné pour des youtubeurs déjà connus.

Et si vous voulez aller plus loin et décoller plus rapidement, vous avez aussi la possibilité de faire de la publicité YouTube.

L’une des raisons pour lesquelles la communauté YouTube est aussi importante, c’est le fait que la plateforme de Google permet à ses créateurs de gagner de l’argent.

Néanmoins, jusqu’à maintenant, le modèle économique le plus courant pour les chaînes YouTube est la monétisation des vidéos avec de la publicité.

Mais actuellement, Google explore petit à petit d’autres moyens d’aider les créateurs à monétiser leurs chaînes.

Et parmi ces nouveaux moyens de monétisation, il y a un partenariat avec la société Teespring, pour faciliter la commercialisation de produits dérivés.

Une nouvelle source de YouTube Money

gagne de largentTeespring se charge de toute la logistique et de la gestion des paiements, et le créateur n’a qu’à récupérer sa part sur les revenus générés par ces ventes.

Si des créateurs vendaient déjà des tee-shirt, des casquettes et d’autres produits pour monétiser leurs chaînes YouTube, le partenariat entre la plateforme de vidéos et Teespring permet de faire cela plus facilement. D’autre part, d’après Teespring, l’emplacement dédié aux marchandises sous les vidéos permettrait de faire 2,5 fois plus de ventes qu’un simple lien en description.

Cette nouvelle option de monétisation était déjà disponible aux Etats-Unis depuis quelques mois. Et aujourd’hui, elle peut aussi être utilisée par les créateurs européens.

Mais bien entendu, il y a d’autres critères d’éligibilité. Afin d’utiliser cette fonctionnalité, il faudra être accepté par le programme YouTube Partner, avoir plus de 10 000 abonnés sur la chaîne et respecter les recommandations de la communauté YouTube.

En tout cas, il s’agit d’un moyen pour les créateurs d’être moins dépendants de la publicité, tout en renfonçant leurs liens avec leurs communautés.

Vous avez une chaîne YouTube, encore en développement, avec peu d’abonnés, vous publiez vos vidéos et vous trouvez que le nombre de vues ne progresse pas assez ? Encore pire, que vos vidéos tombent dans l’oubli quelques jours seulement après leur publication !

Nos recherches pour avoir plus de vus sur Youtube

L’équipe d’Agence Influenceur a elle aussi connue ce passage de lancement sur Youtube. Nous avons créé notre première chaîne YouTube en 2008 et nous publions des vidéos sans comprendre comment la plateforme fonctionnait. Du coup, nos vidéos ne faisaient pas beaucoup de vues. Une centaine à tout casser lorsque nous harcelons notre entourage en leur envoyant des messages pour aller voir notre dernière création. Facebook a d’ailleurs fermé notre compte pendant 2 semaines suite à nos spams ! Nous n’avions rien compris aux bonnes pratiques…

Nous avons donc fait comme tout le monde en regardant des tutoriels « Comment avoir des vues sur YouTube« , principalement en anglais à l’époque. Le message était clair : il faut publier le plus souvent possible, jusqu’à une fois par jour. Même Casey Neistat (10 millions d’abonnés) expliquait dans une de ses vidéos que c’est en publiant une vidéo par jour qu’il avait fait exploser sa chaîne.

Nous avons donc commencé à publier plus souvent, avec un agenda et en réalisant nos vidéos par lots (nous tournions 4 vidéos d’un coup). Le résultat ne suivait pourtant pas : peu de progression, peu de vues.

A cette époque, nous suivions une formation très complète pour devenir blogueur et nous nous souvenons très bien d’un cours qui expliquait à quel point le référencement était important pour donner une chance à ses articles de se positionner dans les résultats Google. Notre formateur, expliquait son concept de la méthode avalanche : trouver des idées de sujets sur lesquels il y a assez de recherches et pas encore trop de concurrence.

Nous nous sommes dit qu’il y avait un truc à essayer, car YouTube a été racheté par Google et c’est le second moteur de recherche au monde. Les grands principes du référencement pour des articles de blog devraient donc fonctionner aussi pour des vidéos YouTube.

C’est en effet logique : combien de fois par jour faites-vous une recherche dans Google ? Plusieurs fois… Comme tout le monde ! Vous voyez que les vidéos YouTube apparaissent de plus en plus dans les résultats.

Le référencement sur Youtube

meilleur referencement youtubeYouTube est une plateforme très concurrentielle. C’est le deuxième plus gros site du monde ! 400 heures de vidéos sont publiées chaque minute sur YouTube. Il y a déjà une tonne de contenus intéressants, bien ficelés, bien réalisés par des YouTubeurs qui ont plus d’abonnés que vous et donc plus d’autorité aux yeux de Google. Ils passeront donc devant vous sur une recherche identique.

Ces YouTubeurs ont commencé avant vous et les opportunités qu’ils ont connues à leurs débuts n’existent peut-être plus pour vous aujourd’hui. Mais il existe encore des opportunités sur YouTube ! Si, si… En étant justement plus spécifique, en traitant des sujets qui sont recherchés et qui n’ont pas encore été couverts (ou peu), en creusant plus en profondeur que les autres, en proposant un angle vraiment original.

La première étape est de trouver un sujet de vidéo qui représente un minimum de recherches mensuelles sans avoir trop de concurrence. Pour cela vous pouvez utiliser la fenêtre de saisie semi-automatique Google et commencer en tapant “comment” + un terme en lien avec la thématique de votre chaîne.

Utilisez ensuite le tiret bas (underscore). Une série de suggestions va apparaître. Vous pouvez déplacer le tiret bas où vous voulez pour avoir d’autres suggestions.

En installant keywords everywhere (gratuit) vous verrez immédiatement le volume de recherches mensuel. Cela vous donnera une idée précise de l’intérêt de vos prospects pour ce sujet.

Logiquement notre choix tendrait à se porter sur le sujet qui représente le plus gros volume de recherches. Ce serait ainsi un trafic potentiel plus important. Mais c’est justement l’erreur à ne pas faire. Car si votre chaîne YouTube est en développement et que vous voulez avoir une chance d’apparaître en première page il faudra choisir des sujets sur lesquels il n’y a pas trop de concurrence et donc moins recherchés.

En effet, sur un sujet très demandé, une chaîne qui a plus d’abonnés que vous aura plus d’autorité aux yeux de Google et passera devant vous. En choisissant des sujets qui n’ont pas été encore beaucoup traités, vous mettez toutes les chances de votre côté.

Travaillez les vignettes de vos vidéos Youtube

miniature youtubeVous avez fait tous ces efforts de référencement pour trouver des idées de sujets qui intéressent vos prospects. Vous avez travaillé le référencement interne de vos vidéos. Vous avez filmé le tout, mis en ligne, partagé auprès de votre communauté. Arrive le moment où YouTube fait apparaître votre vidéo dans les suggestions de la colonne de droite et, et, et… Votre vignette ne donne pas vraiment envie de cliquer… Tous ces efforts pour se retrouver si proche du but et ne pas conclure ! Aie aie aie…

Une belle vignette c’est comme une belle vitrine dans un magasin. Cela donne envie aux gens d’entrer. Cela fait partie intégrante du YouTube Game aujourd’hui et vous devez ajouter cette corde à votre arc si vous voulez avoir des vues sur YouTube. Parce qu’une chaîne YouTube c’est comme un magasin sur une grande artère commerciale.

Vous allez avoir beaucoup de passage, mais aussi beaucoup de concurrence. Les magasins autour de vous rivalisent de créativité pour faire entrer les gens chez eux. Vous devez donc travailler cet axe aussi ! Et puis votre vignette c’est la première impression que vos spectateurs vont avoir de votre contenu.

Comment faire une bonne vignette ?

La première étape est d’utiliser une vraie photo pour créer votre vignette. Je vous conseille de réfléchir à votre vignette avant votre tournage. Essayez de trouver une idée de photo attrayante qui représente le sujet de votre vidéo. Utilisez des repères visuels ou la règle des tiers pour dynamiser votre image.

Les gros plans de visages fonctionnent très bien aussi. Essayez d’utiliser tout le spectre des émotions possibles pour les expressions de votre visage. Je vois trop de YouTubeurs utiliser tout le temps la surprise pour leurs vignettes. Ils ont systématiquement une vignette avec leur visage surpris en gros plan… Pourquoi pas une photo de vous en train de pleurer, d’être dégoûte ou de réfléchir?

La résolution doit être bonne et le problème souvent c’est que les photos ne sont pas prises en 16:9 (1280 X 720). Il faudra donc redimensionner votre photo. Pour réaliser facilement des vignettes gratuitement vous pouvez utiliser Canva.

Comment savoir si votre vignette est efficace? On peut trouver sa miniature très réussie sans pour autant qu’elle donne vraiment envie de cliquer. Vous trouverez un premier indice en vous rendant dans les données analytiques du YouTube Creator Studio, onglet « Toucher les spectateurs ».

Au milieu de la page à droite vous voyez un entonnoir qui indique vos impressions et votre CTR. Le CTR c’est votre taux de clic. Il indique le pourcentage de personnes qui cliquent sur votre vidéo une fois qu’ils voient votre vignette.

Vous pouvez également faire des tests A/B. Youtube ne permet pas encore d’effectuer cela pour le moment, dommage. La solution alternative est TubeBuddy.

Il existe une fonction payante (49 euros par mois ) qui vous permet d’effectuer 10 tests A/B en même temps. Si vous utilisez cette fonction, ne la testez pas sur vos nouvelles vidéos.

Ce sont vos abonnés qui vont les voir en premier et vous devez attendre que ce soit des personnes qui ne vous connaissent pas qui tombent sur vos vidéos pour savoir si votre vignette donne vraiment envie de cliquer ou pas. Et pour avoir une véritable idée de résultat faites le test sur vos vidéos qui font plus de 100 vues par jour et laissez passer au moins 14 jours.

Les deux axes les plus importants à exploiter pour faire des vues sur YouTube quand on a une chaîne en développement sont le référencement et les miniatures. Il faudra vous armer de patience aussi.

Il n’est pas rare de devoir attendre un an avant qu’une vidéo commence réellement à faire des vues. L’algorithme analyse en profondeur les comportements des spectateurs avant de se décider à mettre une vidéo en avant. Inutile de préciser que votre priorité absolue réside dans la qualité de vos contenus.

Vous pouvez avoir le meilleur référencement et les plus belles vignettes, si vos spectateurs sont déçus lorsqu’ils regardent vos vidéos, l’algorithme le détectera et vous pénalisera. Le cœur de votre réussite se joue dans la qualité de votre contenu comme nous l’expliquions au début de cet article : soyez spécifique et creusez plus en profondeur que les autres, en insérant votre personnalité, votre originalité.